Notre Atelier artisanal

L'inspiration de la nature

Avec en toile de fond le paysage montagnard qui entoure mon atelier, j'imagine des formes originales et sélectionne des couleurs, pour créer des pièces uniques. Les rabats sont découpés, rappelant la ciselure d'une feuille. Les éléments décoratifs deviennent des fleurs et les anses des lianes.

Tout est possible, tant que l'originalité est là. Une seule condition : que le sac soit fonctionnel. Poches, séparations, zip ou encore mousqueton à clés seront donc intégrés sans concession.

La création d'un sac en cuir

D'abord, le dessin, le croquis, les perspectives.

Ensuite, le patron, qui modélise mon idée. Je choisis alors le type de peau qui me semble le plus adapté au futur sac à main. Je monte un premier prototype, qui me permet de jauger le volume et le rendu global de ma création. J'effectue ensuite les retouches adéquates sur mon patron et je fabrique un nouveau prototype. Si je ne suis pas satisfaite, je recommence encore et encore.

Une fois le modèle et son patron validé, je me lance dans la seconde phase de création : l'assemblage des couleurs. Il sera parfois sobre, mais le plus souvent très engagé, coloré, gai, impertinent. Chaque assemblage donnera lieu à un sac à main unique. Je ne fais jamais deux fois le même, sauf sur-demande, et sous réserve que je dispose encore du cuir !

Enfin, les finitions : je choisis le détail, la boucle, la anse, la poignée, les passants. Là encore, chaque pièce sera unique, en fonction de mon inspiration.

L'atelier de fabrication artisanale

Pour travailler, j'utilise de nombreux chevalets où sont étendus les cuirs (principalement des cuirs de vachette) avec soin.

Pour la découpe, j'utilise tour à tour ciseau, cuter, et une presse hydraulique, pour laquelle j'ai préalablement fait réaliser de nombreux emporte-pièces.

Une collection de pince à poinçonner, presses d'établi ou riveteuses me permet d'effectuer les trous pour les cordons et de poser rivets, œillets ou fermoirs.

Pour le montage, trois machine à coudre et une machine à bandoulière viennent compléter mon atelier.

Comme vous pourrez l'observer, je n'utiliser que le coloris bronze pour la bouclerie. Cette teinte sobre et élégante se marie avec toutes les couleurs de cuir et vieillit merveilleusement bien.